Historique

Edifié au 17e siècle au milieu de vignes, le logis seigneurial de la Javelière présente la physionomie traditionnelle des demeures d’agrément de cette époque ; il est complété d’une maison de vigneron, d’une ferme et de ses dépendances. Il devint au 18éme siècle la résidence de Pélerin de la Buxière, élu en 1789 député aux Etats Généraux et propriétaire d’importantes plantations de canne à sucre à St-Domingue. Sa famille vendit le domaine au cours du 19ème siècle, et après quelques vicissitudes, cette demeure d’agrément et son parc furent acquis par ses propriétaires actuels en 1992. Ceux-ci s’attachent depuis lors à une restauration patiente et minutieuse du bâti ainsi qu’à l’embellissement du parc.
Lauréat du Grand Prix VMF-Fondation du Patrimoine en 2006, mention spéciale du concours René Fontaine des Maisons Paysannes de France, le domaine de la Javelière a retrouvé le charme et l’élégance naturelle de l’architecture vernaculaire des siècles passés.